Main menu

Campagne Ramadan

Le mois de Ramadan débute, une période de tradition avec ses moments de fêtes et de regroupement en famille. Cependant, si ce mois est assimilé au rituel du jeûne, il est important de souligner que bon nombre de musulmans ne sont pas concernés par cette observation pour une raison ou une autre.

En effet, certains sont atteints de maladies et ne peuvent donc pas jeûner pour des raisons de santé. Sans oublier les personnes âgées, à l’état de voyageurs, etc. En plus de ces cas « dispensés », il y a aussi ceux - musulmans ou supposés tels - qui décident volontairement de ne pas jeûner, croyants ou pas, et qui décident d’assumer publiquement ce choix.

Malheureusement, force est de constater, et personne ne peut le nier, que chez « les musulmans » comme au sein d’autres groupes, certains font peser, souvent sur les plus vulnérables minorités de la minorité, une pression sociale, des contraintes culturelles, voire des violences, qui empoisonnent leur vie.

Ces pratiques méritent aujourd’hui une mobilisation plus forte et des prises de position claires. Ainsi, notre mobilisation se fait au nom de la défense des valeurs qui rendent possible une société en paix avec sa diversité culturelle : non-discrimination, acceptation de la différence culturelle comme enrichissement mutuel mais aussi liberté de choix pour les individus. Il s’agit d’une lutte cohérente qu’il faut à présent engager ensemble pour démontrer qu’il est encore possible de vivre nos différences dans le respect, l’harmonie et la paix.

Sauver la société multiculturelle et laïque implique de maintenir sa défense par le haut mais également de mieux le protéger par le bas. Non seulement, il faut maintenir un agenda centré sur l’égalité et la lutte contre les discriminations - la lutte contre l’islamophobie en est une - à travers des politiques publiques déterminées mais il faudra aussi, dans la société civile, mieux défendre le principe de la liberté des choix de vie, du refus des contraintes culturelles non-désirées, etc.

Cette campagne d’inscrit dans cet esprit. Car nous pensons qu’il devient plus que nécessaire d’être davantage et plus visiblement solidaire des victimes de ces conceptions dévoyées des cultures et religions minoritaires.

A propos de vous
A propos des faits
En complément